Qui est la femme "cachée" de Gérard Fauré ?

Mais qui est la femme qui partage la vie de Gérard Fauré, l’un des plus grands fournisseurs de cocaïne des stars parisiennes dans les années 1980 ?

Johnny Hallyday, Jacques Chirac, Isabelle Adjani, Claude Brasseur, Bernard Giraudeau… Nombreuses sont les personnalités qui ont été fournies par le « dealer du Tout-Paris ».

Il a fait partie du SAC (Service d’Action Civique).

Il a été le bras droit de Gaëtan Zampa.

En plus d’être le parrain de la French Connection

C’est un homme qui a connu mille et une vies.

• À lire aussi: La première épouse héroïnomane de BHL

Et c’est dans ce sacerdoce de voyou qu’il a aussi pu collectionner les amantes.

La plupart sont d’illustres anonymes, mais quelques-unes sont malgré tout des célébrités notoires. 

Ce qui conduit, chaque mois, des milliers d’internautes à s’interroger sur l’identité de ces dernières.  

Tous aimeraient connaître le palmarès de ce collectionneur de midinettes.

Et surtout, nombreux sont ceux qui souhaiteraient avoir le nom de celle qui partage actuellement sa vie. 

L’amant caché de la femme de Mohamed Oufkir, Fatéma Oufkir

Fatima Oufkir
Fatéma Oufkir a été l’épouse de Mohamed Oufkir, surnommé le « serviteur français ». (© Capture d’écran | Chaîne de Soukaïna Oufkir sur YouTube)

Le premier grand amour du futur « dealer du Tout-Paris » a été la femme d’un autre.

Et pas n’importe laquelle, puisque cette dernière n’était ni plus ni moins que Fatéma Oufkir, l’épouse du général Mohamed Oufkir, le ministre de la Défense du roi Hassan II.

Assassin de Mehdi Ben Barka en 1965, le principal opposant de Sa Majesté, il était véritablement le « porte-flingue » du Roi.

• À lire aussi: Qui partage la vie de l’humoriste Booder ?

Probablement l’un des hommes plus dangereux du Royaume, il n’hésitait pas à accomplir les tâches de basse besogne de la couronne marocaine.

Impliqué dans le fameux « coup d’État des aviateurs », en août 1972, il se serait suicidé en se tirant trois balles dans la nuque…

En réalité, ce « suicide » déguisé serait plutôt, selon Gilles Perrault, une exécution sommaire en dehors du palais.

Histoire d’éviter un procès qui aurait conduit à un certain nombre de révélations gênantes.  

Père de six enfants, le général était marié à l’une des plus belles femmes du Royaume.

Cette dernière, un tantinet volage, n’hésitait pas, selon certains témoignages, à s’offrir aux officiers de son mari.

Fatima et Malika Oufkir
Malika Oufkir est la fille du général Mohamed Oufkir. (© Capture d’écran | Chaîne de On a tout essayé sur YouTube)

Affublé du substantif de « cocu geignard », le ministre du Roi punissait chacun de ses amants en les castrant afin de les rendre impuissant.

C’est Madame Oufkir qui portait la culotte dans leur couple, malgré la dangerosité de Monsieur qui était l’un des hommes les plus puissants du Maroc dans les années 60-70.  

Elle n’hésitait pas à imposer sa volonté à son époux en menant une vie extra-conjugale à peine dissimulée.  

Et c’est dans ce contexte qu’elle fait la rencontre du jeune Gérard Fauré, fils de Jean Fauré, sous-directeur de l’OMS et ancien médecin personnel du roi Mohammed V

La belle lui fait du charme, dans un contexte où elle souhaite divorcer avec son mari, et décide de prendre le large avec ce gamin à la gueule d’ange.

C’est dans ses bras de femme mariée qu’il vit le plus grand amour de sa vie.

Il se voit même comme le prochain qu’elle épousera.   

Et c’est avec elle qu’il renifle ses premières lignes de cocaïne.   

Produit dont il sera plus tard l’un des plus fidèles ambassadeurs. 

Cette liaison passionnelle au départ, finira par tourner à la quasi-tragédie pour l’auteur de L’éducation d’un voyou.

• À lire aussi: Rose Ameziane a t-elle vraiment des origines kabyles ?

Monsieur Oufkir, surprenant les deux amants dans son lit conjugal, a choisi de prendre en otage le fils du sous-directeur de l’OMS, au lieu de l’exécuter sommairement.

L’objectif étant non pas d’en retirer une rançon sonnante et trébuchante, mais d’obtenir le certificat de naissance de Hassan II dans l’optique de le faire chanter.

Finalement, le jeune homme réussit une évasion spectaculaire.

Il parvient à quitter le Royaume pour échapper aux griffes du général, qui le désignait alors comme le « coq qui faisait trembler sa basse-cour ».

Malika et Soukaïna, les filles du foyer Oufkir, étaient probablement les autres « poules » qui composaient cette fameuse « basse-cour ».

Gérard Fauré: un homme à femmes avec le diable au corps

Gérard Fauré Delon
Le Dealer du Tout-Paris a été reçu à deux reprises dans l’émission des Clochards Célestes. (© Capture d’écran | Chaîne de Simon Collin sur YouTube)

Car Gérard Fauré s’est toujours défini lui-même, dans sa jeunesse, comme un « détrousseur de foufounes ».

Dans certaines anecdotes qu’il distille sur le net, il explique, par exemple, qu’il avait pour rituel de s’envoyer en l’air à la frontière belgo-française.

Une coutume transfrontalière qui résume parfaitement les pulsions libidineuses qui ont pu animer cette ancienne grande figure de la voyoucratie française.

De fournisseur de stupéfiants à donneur d’orgasme, il n’y a qu’un pas.

Par exemple, les danseuses du Crazy Horse, qui étaient ses plus fidèles clientes, se retrouvaient la culotte baissée en allant chercher la poudre de Gérard.    

Au cours de l’émission des Clochards Célestes, animée par Simon Collin, il sous-entendra qu’il fournissait l’actrice Isabelle Adjani ou encore la princesse Stéphanie de Monaco.

Des figures féminines de premier plan, qui indiquent le prestige de son carnet d’adresse lorsqu’il officiait jadis comme dealer

Le journal Libération ira même jusqu’à parler de « clientèle haut de came ». 

Gérard Fauré et Mike Borowski
Gérard Fauré a été interviewé par Mike Borowski. (© Capture d’écran | Chaîne de Planetes360 sur YouTube)

Un jeu de mot qui résume le haut niveau d’influence que ce berbère de la tribu des Aït Baha pouvait avoir sur ces personnalités gratinées du petit microsome parisien. 

Tout ce petit monde carburait à cette potion poudrée.

Il raconte même qu’à soirée chiraquienne dans une immense villa, il aurait coupé la cocaïne de certains clients mauvais payeurs avec du laxatif.

Ce qui aurait poussé ces derniers à se bousculer dans le WC, au point de déféquer dans les buissons tellement il y avait embouteillage. 

Il raconte que dans ses différents témoignages, que c’était la plus grande débandade à laquelle il a pu assister dans sa vie de dealer.

Quoi de plus divin que de voir le gratin parisien se retrouver à étaler son purin dans les jardins chiraquiens.

C’est un homme qui a toujours su défendre ses intérêts.

Quitte à se venger habilement avec ceux qui ne respectaient leurs engagements.  

• À lire aussi: Les rumeurs du net sur le compagnon noir de Marine le Pen

50 ans d’écart: l’homme qui a couché avec le mannequin international Bella Hadid

Bella Hadid Vogue Paris
Bella Hadid souffre de la maladie de Lyme. (© Capture d’écran | Chaîne de Vogue France sur YouTube)

Et en matière de vengeance, si il y en a une qui est passée maîtresse dans cette discipline, c’est bien Bella Hadid

Fille du millionnaire palestinien Mohamed Hadid, qui a fait fortune dans l’immobilier, elle est, avec sa sœur Gigi, l’un des top models les plus connus au monde. 

À plusieurs reprises, elle a fait la couverture de Vogue Magazine.

Elle est même devenue, en 2017, une égérie de Dior.  

En 2019, elle a été élue plus belle du monde selon une étude commandée par Julian Da Silva, un chirurgien esthétique londonien…

Femme de tous les paradoxes, elle se revendique comme une musulmane pratiquante tout en ayant été arrêtée en 2014 pour conduite en état d’ivresse.

Et il se trouve qu’avant d’accéder à la célébrité, elle a fait la rencontre d’un certain Gérard Fauré, encore inconnu du grand public français.  

Ou du moins, c’est elle qui a fait le premier pas.

Bella Hadid et Gerard Faure
Bella Hadid est de confession musulmane. (© Capture d’écran | Chaîne de BBC News عربي sur YouTube)

Alors qu’il se trouvait en salle de sport, elle a été introduite à lui par un ami en commun algérien, un certain Nabil S, pour la coacher.

Qualifiée de « cadavre » ou de « sac d’os » par Gérard Fauré au cours d’un entretien avec Mike Borowski, ils finissent pas sympathiser au point de devenir amis et d’habiter dans le même quartier.

Au fil du temps, elle lui demande des petits services comme de la plomberie ou des courses alimentaires.

Puis, elle le demande en mariage avec l’idée qu’il assassine son père pour son héritage, alors qu’il est en couple avec une Iranienne, qualifiée de « chercheuse d’or ».

Offre qu’il refuse avant de progressivement prendre ses distances.

Si vous souhaitez en savoir davantage sur cette extraordinaire aventure conjugale, il est possible de commander la vidéo avec son témoignage complet sur son site officiel. 

Gerard Faure Sputnik News
Gérard Fauré a été surnommé le « prince de la coke ». (© Capture d’écran | Chaîne de Sputnik France sur YouTube)

Aujourd’hui remarié avec l’ex-femme d’un grand flic, il ne souhaite pas étaler sa vie sentimentale actuelle sur tous les plateaux télés. 

Nous respectons donc sa volonté de discrétion en la matière. 

Il souhaite désormais vivre pleinement sa nouvelle carrière d’auteur dans les Yvelines.

Et même servir de témoin dans les médias français sur les dérives actuelles des élites qui se délitent.

2 réflexions sur “Qui est la femme « cachée » de Gérard Fauré ?”

  1. Ping : Michel Houellebecq jeune: les photos révélées !

  2. Ping : Le mariage étrange de Papacito

Les commentaires sont fermés.

error: Content is protected !!