Lucette Zemmour: une mère diabétique qui a marqué son fils

C’est souvent avec émotion qu’Éric Zemmour parle de sa propre mère, Lucette (Lévy) Zemmour.

Pilier central de son existence, c’est probablement l’une des femmes qui a le plus compté dans sa vie.

D’origine arabo-berbère, elle a fui l’Algérie (encore française) des années 50 pour aller se réfugier dans le « 9-3 », à Montreuil.

À la fois aimante et exigeante, elle n’a eu de cesse de piédestaliser son « petit Éric ».

À tel point que ce dernier aurait développé une forme d’arrogance tout au long de son enfance.

Pourtant, rares sont les informations que l’on peut glaner à son sujet sur le net.

Ce qui pousse, chaque mois, des milliers d’internautes Zemmourologues à mener leur propre petite enquête sur ce personnage clé de sa vie.

Il est donc temps de vous révéler qui était cette dame de l’ombre du Président de la Reconquête.

Car elle est probablement la clé de l’énigme qui entoure sa personnalité subversive.

• À lire aussi: Les origines (que l’on essaye de vous cacher) d’Éric Zemmour

La maladie grave dont souffrait la mère de Zemmour

Eric Zemmour Lucette Zemmour
Confrontation entre Zemmour et Moreno sur TPMP. (© Capture d’écran | Chaîne de Touche pas à mon poste ! sur YouTube)

Le compagnon de Sarah Knafo est un homme très pudique.

Sa vie privée, il n’en fait pas commerce comme certains politiciens à des fins bassement électorales.

Pourtant, il lui arrive souvent de parler avec tendresse de sa maman, Lucette.

Une femme qui a durablement marqué son tempérament.

Malheureusement, sa vie en France n’a pas été un long fleuve tranquille. Loin de là.

Sur un plan médical, elle souffrait de diabète.

Son pancréas étant dysfonctionnel, elle faisait régulièrement des malaises hypoglycémiques, au point de perdre connaissance, et de s’écrouler au sol.

Citation Eric Zemmour Lucette
(Propos rapportés par Neo TV en mars 2022 | Image via Canva.com)

Enfant, le polémiste devait la relever pour lui donner un jus d’orange ou un sucre.

Son père, ambulancier, étant souvent absent à cause d’un travail prenant, il devait lui-même prendre soin d’elle.

Aimant inconditionnellement sa maman, il conserve précieusement une photo d’elle dans son portefeuille.

Un « porte-bonheur » qui doit le porter jusqu’au sommet de l’Olympe politique républicaine.

• À lire aussi: L’arbre généalogique de Charlotte d’Ornellas

L’addiction aux jeux d’argent de son mari, Roger Haïm Zemmour

Roger Zemmour Addiction Jeux D'Argent
(© Capture d’écran RTS | Chaîne de 36.9 sur YouTube)

Si Éric Zemmour est considéré comme un joueur dans l’arène politique, il le doit probablement en partie à son père, qui lui était accro aux jeux d’argent.

Rami, Blackjack, poker, courses hippiques… Tout y passait, même son compte en banque.

Qu’importe les pertes, pourvu qu’il ait l’ivresse de jouer une partie supplémentaire dans un Casino.

Roger Zemmmour avait développé une forme d’addiction pathologique aux roulettes lors de son arrivée en France.

À tel point que des huissiers ont du saisir ses possessions matérielles pour récupérer les mises perdues sur tapis vert.

Nul doute que Lucette, la mère, a dû mal vivre cette situation angoissante.

Ne pouvant plus payer le loyer, elle a dû se résoudre à retourner vivre chez sa mère avec ses deux enfants.

Une conduite irresponsable, financièrement parlant, qui a coûté cher à cette famille séfarade de « pieds-noirs ».

Une séquence sombre de la biographie de l’auteur du Suicide français, qu’il met rarement en avant dans sa « légende personnelle ».

• À lire aussi: Papacito mesure t-il plus de 2 mètres de haut ?

Lucette (Levy) Zemmour: la résilience d’une berbère amoureuse de la France

Lucette Levy Zemmour
Huit femmes ont accusé Éric Zemmour. (© Capture d’écran | Chaîne de Mediapart sur YouTube)

Malgré tout, elle n’a eu de cesse d’inculper à ses enfants l’amour de la France.

Patriote jusqu’au bout des ongles, elle était en plus dotée d’un physique qui ne laissait pas insensible les copains d’Éric.

L’auteur du Suicide français explique même que ces derniers n’hésitaient pas à la « dragouiller » en lui proposant leur aide.

Elle lui a permis de vivre une jeunesse heureuse dans un cadre typiquement séquano-dionysien.

Certaines associations féministes tentent de lui couler du béton dans les veines en l’accusant de misogynie carabinée… Alors qu’il a évolué avec des femmes toute sa vie.

Même encore aujourd’hui, l’essentiel de sa campagne repose sur les épaules de sa jeune conseillère berbère, Sarah Knafo.

Sans cette dernière, jamais rien n’aurait pu être possible.

Il faut donc leur rendre hommage.

Car elles sont co-responsables de son immense succès médiatico-politique.

2 réflexions sur “Lucette Zemmour: une mère diabétique qui a marqué son fils”

  1. Ping : Lucette Zemmour: qui est la mère du "grand Z" ?

  2. Ping : Marien Defalvard est-il le Karim Benzema du marigot éditorial ?

Les commentaires sont fermés.

error: Content is protected !!