Le mariage étrange de Papacito

Mais à quoi peut bien ressembler le mariage de celui que toute la presse française affuble du substantif de « fasciste » ?

Papacito, pour ne pas le nommer, auto-proclamé « Roi des Wisigoths », alimente bien des fantasmes dans la sulfureuse « fachosphère ».

En effet, Ugo Gil Jimenez, la vraie identité du « facho » en question, est une figure montante de la droite alternative en France.

Auteur à succès chez Ring, avec Crépuscule des Titans et Expédition punitive, il multiplie les apparitions télés ces dernières années, en plus de cumuler les millions de vues sur YouTube.

Alors, qui peut bien être la femme qui se cache derrière le sulfureux polémiste ?

Chaque mois, des centaines d’internautes curieux se posent la question sur Twitter.

Il est donc temps de lever le voile en dévoilant enfin son identité.

Histoire de démêler le vrai du faux. 

• À lire aussi: Connaissez-vous la taille de Papacito ?

• À lire aussi: Le divorce de Papacito avec son épouse

La femme de Papacito
sketchify et Marketplace Designers via Canva.com)

Papacito 1er, le Moïse des « grands-remplacés » ?

Papacito en tenue africaine
Ugo Gil Jimenez est déguisé en tenue africaine dans sa vidéo sur Nick Conrad du 30 septembre 2018. (© Capture d’écran | Chaîne de PAPACITO sur YouTube)

Avec les vagues migratoires massives de ces dernières années, un nouveau concept a émergé dans le débat politique français.

Le fameux « grand-remplacement ».

Inventé par Renaud Camus, cet élément de langage a depuis été repris à de nombreuses reprises par des « influenceurs » politiques de la droite alternative.

Par exemple, le Vicomte Henry de Lesquen du Plessis-Casso, ancien Président de Radio Courtoisie, est allé jusqu’à proposer la réémigration pour y mettre fin.

En mettant notamment sur pied une fausse « compagnie aérienne » prévue à cet effet, Air PNL.

D’autres personnalités influentes de ce milieu ont depuis relayé ces idées sur les réseaux sociaux (et associaux).

Du racialiste Conversano à l’antisémite Boris le Lay, chacun joue sa partition sur cet échiquier méta-politique.

Y compris Papacito.

Ce dernier, originaire de Toulouse et descendant de républicains espagnols, a grandi en périphérie de la ville Rose, à Plaisance-du-Touch.

Témoin direct du changement démographique en cours dans la région, il a pourtant milité pour le PCF dans sa jeunesse…

Allant jusqu’à coller des affiches communistes à Arcueil.

Ce qui ne l’empêche pas aujourd’hui de planter des poignards dans l’abdomen d’un mannequin couvert d’une casquette avec le marteau et la faucille !

Royaliste assumé avec sa parodie de sacre wisigoth, il fédère derrière son personnage des dizaines de milliers de « Grands-remplacés ».

Il est en cela l’anti-thèse de celui qu’il a été autrefois.

Aussi bien sur un plan idéologique que personnel.

• À lire aussi: Les 1001 tatouages de Papacito

• À lire aussi: Baptiste Marchais: le « patriote » qui gifle des féministes sans défense

Son mariage avec une Congolaise

Le mariage de Papacito
Twemoji via Canva.com)

Nombreuses sont les rumeurs qui circulent sur l’identité de celle qui partage sa vie.

Certaines sont graveleuses, d’autres peu vraisemblables.

Mais de manière globale, il est compliqué de distinguer le vrai du faux parmi tous ces ragots.

Et c’est l’antisémite Alain Soral qui, en 2018, a dévoilé au cours d’une joute verbale à distance la nationalité congolaise de son épouse.

Depuis, une série de clichés sont venus confirmer ses dires.

Papacito est apparemment bien marié avec une femme noire (ou « congoïde ») originaire d’Afrique.

Et selon certaines rumeurs fallacieuses du net, il se serait lui-même fait naturaliser congolais il y a quelques années.

Mais c’est sur ses épaules qu’est sensé reposer le « sauvetage » civilisationnel de la France…

• À lire aussi: Le mari millionnaire de Zineb El Rhazoui

Futur Roi des Wisigoths ?

Papacito et sa Congolaise
Papacito tenant une corde de pendue dans sa vidéo dénonçant les outrances langagières du rappeur Nick Conrad. (© Capture d’écran | Chaîne de PAPACITO sur YouTube)

Grand passionné du « lourd Moyen-Âge », il cultive depuis quelques années tout un univers autour de la chevalerie.

Amateur de sports de combats, et plus particulièrement de boxe anglaise, il aime jouer au sauveteur des terroirs de France.

Soutenant activement des démarches caritatives, tels que Terre de France, il se veut le dernier bouclier contre la barbarie qui gangrène le pays.

Ses lubies « néo-wisigothiques » finiront-ils par se traduire par une action politique tangible ?

Rien n’est moins sûre…

Entre sa personne, sa personnalité et son personnage se trouve un gouffre.

Celui de l’inconstance.

En 2018, il proposait, par exemple, de « monter une équipe » pour offrir une résistance à « l’ensauvagement ».

Depuis, rien n’a été fait…

C’est un polémiste trublion par qui le scandale arrive.

Mais qui n’a jamais offert une alternative sérieuse à l’ordre politique existant.

error: Content is protected !!